Voici un apercu des projets nominés et gagnants des
Well Done – MSD Health Literacy Awards 2017, qui étaient divisés en trois categories:
First Line Award, Specialty Care Award et Community Award.

 
 

GAGNANT : Pharmacie Square Levie – Bruxelles

Afin d’améliorer la communication entre les pharmaciens en officine et les patients parlant une langue étrangère, la Pharmacie Square Levie a décidé de créer son propre schéma de médication. Cet outil comprend des pictogrammes utiles pour la communication avec le patient autour des symptômes, des moments de prise, des voies d’administration ou encore des effets indésirables potentiels. Il crée ainsi une relation de confiance et d’aide nécessaire pour l’accompagner dans le développement de son autonomie en ce qui concerne ses médicaments et produits de santé, même lorsque la communication verbale est difficile, voire inexistante avec le patient.

« Ce projet est un bel exemple d’une procédure simple mais adéquate pour répondre au problème de littératie en santé », explique le professeur Stephan Van den Broucke. « Les pictogrammes rendent les informations pertinentes sur l’usage des médicaments accessibles aux patients et, de cette façon, contribuent de manière concrète à de meilleurs soins personnalisés ».

ZNA Clinique Rénale – accompagnement des patients en (pré)dyalise – Anvers

La réduction de la fonction rénale est difficile à expliquer aux patients qui ne comprennent pas tous les termes de santé. La Clinique Rénale a donc élaboré un guide photo explicatif utilisé par les infirmières pour les nouveaux patients ou encore des brochures d’informations sur les maladies rénales et le fonctionnement du rein, afin de mieux les informer. Cette initiative a pour but d’assurer une communication et une interaction adéquate entre le personnel et les patients de la Clinique Rénale, quelle que soit leur origine, leur langue et leur culture. Grâce à l’utilisation d’un langage simple et clair, les patients comprennent davantage leur état de santé.

« La littératie en santé est pertinente pour les patients atteints d’insuffisance rénale chronique », explique le professeur Stephan Van den Broucke, président du jury. « En se focalisant sur les personnes peu alphabétisées et parlant une autre langue, le projet de ZNA Nierkliniek met l’accent sur une politique de diversité prononcée. Par ailleurs, le projet a été mis en place de manière participative, en impliquant des patients, tous les membres du personnel et des experts externes qui sont familiers avec le groupe cible. Tous les participants ont confirmé la valeur ajoutée de ce projet, qui pourrait être étendu à d’autres services de néphrologie ».

Cultures&Santé – La littératie en santé : d’un concept à la pratique (guide d’animation) – Bruxelles

L’association Cultures&Santé a mis au point un guide de repères et d’animations sur la littératie en santé ainsi que des ateliers d’échanges à Bruxelles et en Wallonie afin d’augmenter les connaissances et compétences des professionnels-relais. Le but des guides d’animation est de leur permettre de comprendre le concept de littératie en santé ainsi que ses enjeux, d’identifier les atouts de l’approche collective, de construire des pistes d’actions dans une perspective de promotion de la santé ou encore d’apprendre à mettre en place des animations. Ainsi, les professionnels développent ou renforcent des « bonnes pratiques » de littératie en santé.

« Le projet de Cultures & Santé propose une belle intégration de la pratique basée sur une recherche solide, qui implique les groupes cibles », explique le professeur Stephan Van den Broucke, président du jury. « En se concentrant sur les professionnels de la santé et en améliorant les compétences en matière de littératie en santé, le projet crée les conditions nécessaires pour s’attaquer au problème de la littératie en santé à grande échelle ».